Pourquoi pas ? 😃

Bien avant les voitures de Police high-tech et sans âme que l’on connaît maintenant, les Parisiens étaient protégés par des hirondelles. Cette patrouille à bicyclettes sillonnait alors les rues de Paris sur des vélos de fonction.

Patrouille de Police à vélo, les hirondelles.  Préfecture de Police / DR

Léger retour dans le temps

« Les Hirondelles » foulent pour la première fois le sol parisien en 1901. Leurs collègues et les habitants les surnomment ainsi à cause de leur cape flottante qui rappelle l’oiseau. Aussi, les vélos de ces policiers s’appellent très justement « Hirondelles ».

Avec trois brigades par arrondissement, la ville comptait 2819 policiers sur roues en 1950 ! Ces policiers spéciaux étaient chargés de faire régner l’ordre et le calme durant la nuit. Ils enfourchaient donc leurs précieuses « Hirondelles » pour faire acte de présence et non pour poursuivre de dangereux malfrats… En effet, ces agents de proximité étaient souvent les plus âgés car ils n’avaient qu’à pédaler tranquillement dans les rues de la capitale. Les Parisiens connaissaient leur brigade, les saluaient et parfois même trinquaient avec eux ! Malheureusement ils disparaissent petit à petit dans les 80’s au profit des brigades motos. « Les Hirondelles » sont rayées définitivement de la carte en 1984. Aujourd’hui on peut encore trouver leurs vélos éponymes dans des brocantes ou continuer à saluer les patrouilles à vélo qui passent en bas de chez nous !
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !